Commission Laminage

bureau

Président : Pierre Montmitonnet

Vice-Président : André Dubois

Animateurs de thèmes :

Endommagement / criques : Thomas Sourisseau

Modélisation : Hamid Zahrouni

Surfaces : Patrick Deneuville

A chaud, à froid, en long ou à plat, au moins 90% du métal fabriqué passe par une phase de laminage qui permet d’obtenir des produits finis (poutres, rails…)  ou des semi-produits (tôles fortes ou minces, bande ou feuille, fil machine, barres…) qui peuvent être homogènes, colaminés, architecturés… Du fait d’alliages de plus en plus performants dans un contexte de concurrence exacerbée et d’exigence d’allègement pour économiser l’énergie, une forte pression s’exerce sur les technologies de laminage et les outils associés. Malgré le long chemin parcouru depuis les esquisses de Léonard de Vinci, étudier et modéliser le laminage reste donc d’une parfaite actualité.

Activités

Pas d'événements

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Activités passées

 

Réunion de la commission 2018

13 Mars 2018,
Paris MINES ParisTech
>> Télécharger le compte rendu

Réunion de la commission 2016

17 Mars 2016,
Paris MINES ParisTech
>> Télécharger le compte rendu

Rapport Annuel 2013

Février 2014,
Paris MINES ParisTech
>> Télécharger le compte rendu

Rapport annuel, activités 2016

Février 2017,
Paris MINES ParisTech
>> Télécharger le rapport

Réunion des Présidents de Commission Thématique 2015

10 Juin 2015,
Paris MINES ParisTech >> Télécharger les transparents 

Réunion de la commission 2013

22 Novembre 2013,
Maison de la Chimie, Paris
>> Télécharger le compte rendu

Réunion de la commission 2017

6 Avril 2017,
Paris MINES ParisTech
>> Télécharger le compte rendu

Réunion de la commission 2015

28 Avril 2015,
Arts & Métiers, METZ
>> Télécharger le compte rendu

Colloque 1 des Journées Annuelles 2012

22 -25 Octobre 2012,
Aussois
>> Télécharger le compte rendu

Congrès importants du domaine

 

17-22 sept 2017 ICTP, International Conference on the Technology of Plasticity, known as the ‘Olympics of metal forming’
http://www.ictp2017.orgfirst announcement   résumés avant le 10 janvier 2017
Cambridge UK Univ. of Cambridge
4-7 juillet 2016 Numiform 2016, 12th International Conference on Numerical Methods in Industrial Forming Processes; among the symposia: Advanced modeling of contact and interfaces in forming processes
http://numiform2016.utt.fr
Troyes France UTT
6-9 juin 2016 10th International Rolling Conference and the
7th European Rolling Conference
http://rolling2016.org ; résumés avant le 15 janvier 2016.
Graz Autriche ASMET
27-29 avril 2016 19th ESAFORM Conference; among the symposia: Flatness, straightness, levelling, straightening: measurement, modeling and control
http://esaform19.ec-nantes.fr/
Nantes France Ecole Centrale de Nantes
12-15 avril 2016 Innovations in Metal Processing (potential for the manufacturing of finished and semi-finished products that are currently obtained from traditional bulk metal forming processes (eg rolling, forging).
Web site
Coventry UK IOM3
22-24 avril 2015 Rolls 5, Rolls 2015 http://www.iom3.org/events/rolls2015 Birmingham, UK IOM3
19-24 octobre 2014 ICTP 2014, 11th International Conference on Technology of Plasticity Nagoya,Japon Japan Soc. for Technology of Plasticity
12-14 février 2014 Oxide Scale Conference: IOM3 Online Oxide Scale Formation, Control and Removal in High Temperature Metals Processing London UK IOM3

Objectifs et périmètre

Le laminage constitue une étape essentielle, entre élaboration et finition, pour la mise en forme de produits métalliques semi-finis ou finis. La séquence laminage à chaud – laminage à froid est certes une mise en forme, mais aussi un traitement thermomécanique qui sert à contrôler la structure métallurgique, et un conditionnement physico-chimique. En effet, donner une forme, avec des tolérances souvent très strictes, mais aussi conférer des propriétés, mécaniques au premier chef, mais aussi physiques au sens large (électromagnétiques, optiques …), ainsi que des propriétés de surface (optiques, chimiques…), tel est le cahier des charges auquel est astreinte l’industrie du laminage.

Elle se doit donc d’aborder une grande diversité de disciplines et de thématiques, et par là de lier des relations diversifiées avec le monde académique, tant sur le versant recherche que sur le versant enseignement.

Au-delà des laminoirs eux-mêmes, il convient de mentionner aussi toutes les opérations annexes qui concourent à cet ensemble de résultats : fours de réchauffage, systèmes de refroidissement contrôlé, cisailles, planeuses et dresseuses, bobineuses, système de décalaminage, décapages, traitements thermiques… D’une part ces sous-systèmes proposent leurs propres sujets d’études, d’autre part ils introduisent des conditions aux limites ou des exigences particulières dans l’étude du laminage proprement dit.

C’est ce périmètre large qu’aborde la Commission Thématique Laminage. Nous nous donnons pour but de diffuser l’information et de stimuler les approches scientifiques de la ligne de laminage, au premier chef sur les thèmes suivants : modélisation des différents procédés ; techniques de mesure en ligne et de contrôle ; structure, propriétés et qualité des produits ; frottement, lubrification, usure, tribologie ; endommagement et criques. Cet objectif est servi par des moyens variés, non exhaustivement :

  • information sur les conférences proches ou à venir,
  • analyses d’articles scientifiques, comptes-rendus de conférences,
  • organisation de journées scientifiques et techniques sur des sujets proposés par les membres,
  • organisation de sessions spécialisées dans des conférences nationales ou internationales,
  • échanges d’expérience entre spécialistes.

Sur un tel sujet, la coordination industrie – recherche académique va de soi et les sujets de discussion sont naturellement pluridisciplinaires.

fonctionnement

La Commission est structurée en 3 Groupes de Travail

GT 1 : « Modèles » – Animateur : Hamid Zahrouni (Université de Lorraine)

GT 2: « Criques » – Animateur : Thomas Sourisseau (Ugitech)

GT 3 : « Surfaces » – Animateur : Patrick Deneuville (Constellium C-TEC)

Elle se donne comme moyens d’action :

  • veille scientifique : analyses d’articles scientifiques, comptes rendus de conférences récentes, information sur les conférences proches ou à venir,
  • organisation de journées scientifiques et techniques, ouvertes ou restreintes, sur des sujets proposés par les membres,
  • organisation de sessions spécialisées dans des conférences nationales ou internationales,
  • échanges d’expérience entre spécialistes.