MEDAILLE JEAN RIST (4)

Cette médaille est attribuée chaque année, à titre d’encouragement, à quatre jeunes* métallurgistes ou spécialistes de la science des matériaux qui se sont distingués par leurs travaux tant scientifiques qu’appliqués sur les matériaux.
* (Moins de 35 ans au 31 décembre de l’année de la remise de la médaille)

LAUREAT 2020

Damien TEXIER

Damien Texier est chargé de recherche CNRS à l’Institut Clément Ader – UMR CNRS 5312 (CNRS, IMT Mines Albi, INSA, ISAE SUPEARO, UT3) depuis 2017.

Il a réalisé ses travaux de thèse au sein du laboratoire CIRIMAT – UMR CNRS 5085 sur la caractérisation micromécanique à très haute température de matériaux revêtus utilisés dans les sections chaudes des turbines aéronautiques. Il a ensuite poursuivi ses recherches dans le domaine avec un postdoctorat à l’Institut Pprime – Université de Poitiers, France (2013) et à l’Université de Californie, Santa Barbara, USA (2014) en se focalisant sur la variabilité de la durée de vie en fatigue d’un superalliage à base de nickel pour disque de turbines aéronautiques. Il a rejoint en 2015 l’École de technologie supérieure – Montréal, Canada en tant que postdoctorant puis associé de recherches pour travailler sur le comportement micromécanique de matériaux hétérogènes, y compris les superalliages à base de nickel, les alliages de titane, les revêtements, ainsi que les assemblages soudés.

A ce jour, il a principalement développé des outils expérimentaux et un savoir-faire dans la caractérisation macro- et micromécanique de matériaux hétérogènes dans une large gamme de température. Il utilise et développe des techniques de corrélation d’images multi-échelles pour appréhender, identifier et quantifier la localisation de la déformation à l’échelle de la microstructure. Sa recherche actuelle se concentre sur le comportement mécanique, la réactivité de surface et la durabilité des matériaux de structure pour applications transports/aéronautiques en environnements complexes.

Ses travaux réalisés au sein du site de l’ICA-Albi, hébergé par IMT Mines Albi, visent plus particulièrement à identifier la synergie oxydation-déformation localisée à l’échelle de la microstructure.

 En 2013, il obtient le prix Bodycote de la Société Française de Métallurgie (SF2M), en 2018, le prix Hetényi de la Société de mécanique expérimentale (SEM), en 2019, le prix AIME Champion H. Mathewson Award de la Société de Minéraux, de Métaux et de Matériaux (TMS).