Prix Jean Morlet

Ce prix, fondé par la société Imphy et soutenu désormais par Aperam, est décerné en principe tous les deux ans à une personnalité de moins de 40 ans ayant apporté une contribution significative dans le domaine de la modélisation du comportement des matériaux ou celle des procédés conduisant à la mise au point de produits ou procédés nouveaux.

Laureat 2018

Guillaume PARRY

Maître de conférences – Grenoble INP – Laboratoire SIMaP

Guillaume Parry a obtenu un diplôme d’ingénieur à l’école national supérieure de mécanique et d’aérotechnique de Poitiers (ENSMA) en 2002, et un doctorat à l’Université de Poitiers en 2005, après une thèse à la frontière de la physique et de la mécanique des matériaux, effectuée au Laboratoire de Métallurgie Physique (actuellement institut P’), avec Alain Cimetière et Jérôme Colin, portant sur le flambage unilatéral des films minces en compression sur substrat rigide. Il a passé ensuite un an en post-doc à l’University of California Santa Barbara (UCSB) dans le groupe d’Anthony G. Evans pour un travail sur le comportement mécanique en fatigue des barrières thermiques, en collaboration avec John Hutchinson (Harvard). Il a été recruté en tant que Maître de conférences au laboratoire SIMaP à Grenoble en 2006. Il a passé son HDR en 2015.

Depuis sa nomination en tant que Maître de conférences, il a pris en charge le développement d’un axe de recherche sur la modélisation et la simulation numérique pour une approche quantitative et prédictive dans l’étude des matériaux hétérogènes (relation entre mécanismes physiques de la déformation et comportement macroscopique). Cette modélisation à une échelle mésoscopique vient compléter les compétences expérimentales reconnues du laboratoire dans ces domaines. Ses travaux portent en particulier sur la mécanique des films minces (cloquage, multifissuration, plasticité), la mécanique des interfaces (s’appuyant sur une modélisation par zones cohésives), l’approche locale de la rupture, et l’optimisation de formes. Les travaux de Guillaume Parry et de ses collaborateurs ont permis d’éclaircir le mécanisme de la formation de cloques en « cordons de téléphone », forme de cloquage omniprésent sur les films minces avec en particulier la découverte d’une relation permettant de lier la morphologie de ces cloques à l’énergie d’adhésion des interfaces. Ce résultat donne la possibilité de réaliser des mesures d’énergie d’interfaces par « cloquage induit » en exploitant les mesures optiques sur les cloques obtenues.

Guillaume Parry enseigne la mécanique de la rupture et la modélisation multi-échelles au sein des masters internationaux Materials for Nuclear Energy (MaNuEn) et Functionalized Advanced Materials and Engineering (FAME) de Grenoble INP. Il enseigne aussi ainsi à l’école d’ingénieurs PHELMA et à la prépa des INP de Grenoble.

Il est membre du CA de l’AUM et a des collaborations internationales au sein de la National University of Ireland Galway, et de l’Université de Lehigh (Pennsylvanie).

tous les lauréats depuis 2002

2018Guillaume PARRYFrance
2016Frédéric BRONFrance
2014Astrid PERLADEFrance
2012Michel PEREZFrance
2010Olivier BOUAZIZFrance
2008Samuel FORESTFrance
2005Marie-Christine REGNIERFrance
2002Thierry IUNGFrance