Medaille Réaumur

La médaille Réaumur est attribuée par la SF2M, en principe tous les deux ans, à une personnalité dont les travaux ont eu des conséquences importantes principalement dans les domaines de la durabilité ou de l’assemblage, ou dans celui de l’adhésion impliquant plusieurs matériaux associés.

Lauréat 2018

Jean-Yves BUFFIERE

Né en 1966, Jean-Yves Buffière a obtenu un diplôme d’ingénieur de l’Ecole nationale supérieure d’électrochimie et d’électro-métallurgie de Grenoble (ENSEEG) puis, en 1993, un doctorat à l’institut national polytechnique de Grenoble. Après une année de Post Doc à l’Imperial College de Londres il est recruté comme maître de conférences à l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon en Septembre 1994. Devenu Professeur des Universités en 2003, il enseigne la science des matériaux au sein du département Génie Mécanique de l’INSA.

Depuis son arrivée à l’INSA les travaux de recherche de Jean-Yves Buffière, au sein du laboratoire MATEIS, ont porté sur l’utilisation du rayonnement X synchrotron pour l’étude de l’endommagement en volume des matériaux de structure, essentiellement par imagerie 3D (micro-tomographie) et en liaison étroite avec l’installation européenne de rayonnement synchrotron de Grenoble. Depuis une quinzaine d’années ses efforts se sont focalisés sur les matériaux métalliques soumis à des sollicitations mécaniques cycliques. Au sein de nombreuses collaborations nationales et internationales il a contribué au développement de dispositifs expérimentaux permettant l’observation tri-dimensionnelle et in situ de l’amorçage et de la propagation des fissures dans des conditions de sollicitation variées (torsion, fretting, haute température, domaine gigacyclique) apportant des observations souvent inédites qui ouvrent des perspectives nouvelles dans le domaine de la fatigue des métaux et qui ont fait l’objet de plus de 120 publications scientifiques et de plusieurs conférences internationales invitées.

Il a co-organisé plusieurs symposiums ou congrès nationaux et internationaux dans le domaine de l’imagerie 3D et de la fatigue. Il a dirigé ou co-dirigé plus d’une vingtaine de thèses, et co-édité un ouvrage sur l’imagerie 3D aux éditions Hermes. Après avoir été responsable d’un groupe de recherche au sein du laboratoire il est directeur de l’école doctorale Matériaux de Lyon depuis 2011. Il a reçu en 1999 le prix Rist de la SF2M ainsi que le grand prix Pechiney de l’Académie des Sciences[1] en 2003.

[1]     Co-récipiendaire Eric MAIRE.

tous les lauréats depuis 1958

2018Jean-Yves BUFFIÈREFrance
2016Sylvie POMMIERFrance
2014Jean-Christophe EHRSTRÖMFrance
2012André BIGNONNETFrance
2010Cetin Morris SONSINOAllemagne
2008Nicolas EUSTATHOPOULOSFrance
2005Jacques VERDUFrance
2002Hervé ARRIBARTFrance
2001Harry BHADESHIARoyaume-Uni
2000Jean-Louis CHENOTFrance
1999Marcel BERVEILLERFrance
1998François MUDRYFrance
1997Henri-Paul LIEURADEFrance
1996Pierre COMBRADEFrance
1995Rémy NICOLLEFrance
1994Jean-Loup STRUDELFrance
1993Michel GUTTMANNFrance
1992Zdzisław JASIENSKYPologne
1991Gérard LE CAERFrance
1990Hans Jürgen GRABKEAllemagne
1989Michel COLOMBIÉFrance
1988Stephen ANTOLOVICHUSA
1987Paul RABBEFrance
1986Vincent LEROYBelgique
1985Pierre GUIRALDENQFrance
1984Erhard HORNBOGENAllemagne
1983Claude LEYMONIEFrance
1982Rune LANGNEBORGSuède
1981Robert ALBERNYFrance
1980John J. JONASCanada
1979Jean-Michel DUPOUYFrance
1978Takeshi KATOJapon
1977Roland TRICOTFrance
1976Christoph SCHNEIDERAllemagne
1975Michel OLETTEFrance
1974Alfred DECKERBelgique
1973André CONSTANTFrance
1972Ludwig von BOGDANDYAllemagne
1971René FAIVREFrance
1970Roalnd KIESSLINGSuède
1969Jean PLATEAUFrance
1968Johan Van der VEENPays-Bas
1967Charles GOUXFrance
1966Louis HABRAKENBelgique
1965Claude GOUXFrance
1964Alan COTTRELLRoyaume-Uni
1963Raymond CASTAINGFrance
1962Jacques SEJOURNETFrance
1961René CASTROFrance
1960Walter SIEGFRIEDSuisse
1958Charles CRUSSARDFrance