MEDAILLE BASTIEN & GUILLET

Cette médaille, décernée en principe tous les 2 ans, est destinée à reconnaître les mérites d’une personnalité qui s’est particulièrement illustrée dans le domaine de la formation ou de la communication, au service de la métallurgie ou de la science des matériaux.

LAUREAT 2019

Anne-Françoise GOURGUES-LORENZON

Née en 1970
MINES ParisTech, PSL University, Centre des Matériaux, UMR CNRS 7633

CURSUS
  • 1992 : Ingénieur Civil, Ecole des Mines de Paris, option « Sciences et Génie des Matériaux ».
  • 1993 : DEA « Mécanique et Matériaux », Université Paris XIII.
  • 1997 : Doctorat en Sciences et génie des matériaux, Ecole des Mines de Paris.
  • 1998 : Post-doctorat, Imperial College (Londres).
  • 1999 : Maître-assistant (1999) à l’Ecole des Mines de Paris, Centre des Matériaux.
  • 2007 : HDR (Institut National Polytechnique de Lorraine).
  • Depuis 2008 : professeur à l’Ecole des Mines de Paris, Centre des Matériaux.

Encadrement : 22 stagiaires (deuxième et troisième années Ecole, DEA/M2R, mastère), 47 thèses (40 soutenues, 7 en cours) en collaboration interne et/ou externe au laboratoire, 2 post-doctorats. Trois de ces doctorants ont obtenu un prix Bodycote-SF2M : S. Dépinoy (2015), A. Hermant (2016), H. Godin (2019). Deux ont obtenu un Prix Jacquet SF2M : R. Chosson (2015), C. Varenne (2019).

DISTINCTIONS SCIENTIFIQUES

  • 2001 Cook-Ablett Award (Institute of Materials, London) : best paper in Materials Science and Technology.
  • 2004 Prix Jean Rist (SF2M).
  • 2004 Best Paper in Fatigue and Fracture of Engineering Materials and Structures.
  • 2013 Prix du meilleur « Jeu sérieux – Etude de cas » pour les ECSPER – Rupture au Festival du Film Universitaire Pédagogique de 2013.

Initiée au monde des matériaux par (entre autres) André Pineau dans le cycle Ingénieurs civils de l’Ecole des Mines de Paris, j’ai poursuivi ma formation par la recherche avec le DEA Mécanique et Matériaux (1993) puis une thèse de doctorat sous la direction d’Éric Andrieu, toujours à l’Ecole des Mines, portant sur la fissuration des alliages base nickel assistée par l’environnement. A l’occasion d’un post-doctorat à l’Imperial College de Londres, je plonge dans le vaste univers des aciers, m’initiant en particulier aux arcanes des transformations bainitiques ainsi qu’à un tout nouvel outil maintenant bien répandu : la diffraction des électrons rétrodiffusés (EBSD). De retour au Centre des Matériaux comme maître-assistant puis professeur, j’y lance l’activité EBSD tout en abordant les relations entre transformations de phases, microstructures induites et propriétés mécaniques (plasticité, fluage, rupture) d’alliages métalliques : aciers, alliages d’aluminium, de zirconium.

Ma pratique d’enseignement comprend des activités traditionnelles (cours et TD, encadrement de projets de laboratoire, de stages, animation de l’option Sciences et Génie des Matériaux de l’Ecole des Mines). Je participe aussi à des activités plus innovantes telles que l’élaboration d’un « serious game » sur la rupture (2013). Nous avons aussi l’opportunité de monter de nombreuses visites d’entreprises, mêlant de plus en plus doctorants et élèves ingénieurs, ainsi que des projets courts en entreprise, qui donnent aux élèves un aperçu du travail en groupe de projet ad hoc pour faire avancer rapidement une problématique en mobilisant tous les moyens « du bord ». La valorisation des supports pédagogiques (transparents et podcasts des cours, TD, études de cas détaillées) sur le site de l’Ecole des Mines est opérationnelle depuis plus de 12 ans. J’ai un petit « faible » pour les activités de type « ma (ou : sa) thèse en un exercice corrigé », qui a fourni une bonne douzaine études de cas, mises sur le même site après avoir servi de sujet d’examen.

Ma principale action d’enseignement reste la formation doctorale. La recherche d’un point de fonctionnement différent pour chaque doctorant(e), dans le contexte de ses travaux de recherche, de la manière de l’aider à « grandir » scientifiquement et à mûrir son projet professionnel, est pour moi aussi passionnante et indispensable que les avancées scientifiques apportées par les travaux de thèse des jeunes chercheurs.

tous les lauréats depuis 1994

2019Anne-Françoise GOURGUES LORENZONFrance
2017Jean-Pierre CHEVALIERFrance
2015Sabine DENISFrance
2013Eric ANDRIEUFrance
2011Aziz ASPHAHANI
Charles R. HAYES
George A. ROBERTS
USA
USA
USA
2009Louisette PRIESTERFrance
2007Jean-Bernard GUILLOTFrance
2005Martine HOURCADE
Patrice LEFRANCOIS
France
France
2003Peter GOODHEW
Andrew GREEN
Royaume-Uni
Royaume-Uni
2002Jean-François BAUMARDFrance
2001Philippe BOMPARDFrance
2000Yves BRECHETFrance
1999Wilfried KURZSuisse
1998Jean-Paul POIRIERFrance
1997Bertrand ESCAIGFrance
1996Gérard BERANGERFrance
1995Guy MURRYFrance
1994Bernard HOCHEID
Michel WEISZ
France
France