Grande médaille

La Grande Médaille de la SF2M à l’effigie de Henry Louis LE CHATELIER est décernée, en principe tous les ans, comme couronnement de carrière, à une personnalité ayant accompli une œuvre jugée de première importance dans le domaine de la Métallurgie ou des Matériaux.

LAUREAT 2021

Jean-Hubert SCHMITT

Professeur émérite à l’école CentraleSupélec, mon activité m’a permis d’alterner des périodes de recherche et de management de la recherche tant dans le monde universitaire qu’industriel. Principalement centrés sur les matériaux métalliques, mes travaux ont essentiellement concerné les liens entre la microstructure et les propriétés mécaniques au cours de la déformation plastique. Diplômé de l’Ecole des Mines de Nancy (1978) et après une thèse de Docteur-Ingénieur soutenue à l’Institut National Polytechnique de Lorraine (1981), je suis entré comme Attaché de Recherche au CNRS au laboratoire GPM2 dirigé par le professeur Bernard Baudelet. Ma Thèse d’Etat, soutenue en 1986, portait sur l’étude des microstructures de dislocations dans les aciers et leur évolution lors d’un changement de mode de sollicitation et m’a permis de proposer un paramètre mesurant l’amplitude d’un changement de chemin de déformation. J’ai pu poursuivre ces travaux au cours d’une année passée en détachement au Lawrence Berkeley Laboratory avec le professeur J.W. Morris Jr. La présence d’une équipe de microscopie électronique de pointe, animée par G. Thomas, m’a donné la possibilité d’effectuer des essais de déformation in situ en microscopie électronique en transmission. Il a été ainsi possible de comprendre l’influence de parois de dislocations sur l’écrouissage en jouant sur les températures de déformation. Ces différents travaux ont été récompensés par le prix Pechiney de l’Académie des Sciences en 1995.

Après un trimestre comme Chercheur Invité à l’Université de Coimbra, j’ai été embauché comme chercheur à l’IRSID à Saint Germain en Laye. J’ai rapidement pris la direction du Département de Métallurgie Structurale à la suite du Dr. B.J. Thomas. Après le transfert des laboratoires à Maizières-lès-Metz, j’ai reconstruit une équipe au sein du Département de Métallurgie Physique et de Mécanique autour de jeunes chercheurs brillants dont plusieurs ont ensuite intégré l’Université. L’une des activités scientifiques principales était le développement d’une approche métallurgique intégrée permettant de prévoir les microstructures et les propriétés mécaniques des différentes nuances d’acier après un procédé thermomécanique. En 2000, j’ai pris la responsabilité du Centre de Recherche d’Isbergues, dédié aux aciers plats inoxydables.

Fin 2003, Hervé Biausser, nouveau Directeur de Centrale Paris, m’a proposé de le rejoindre afin de prendre la Direction de la Recherche et la Direction de l’Ecole Doctorale. Animant l’ensemble des laboratoires de l’Ecole, 400 personnes allant des mathématiques au génie industriel, j’ai assumé la direction générale de Centrale Recherche SA, la filiale de valorisation de l’Ecole. Les années qui ont suivi m’ont permis de contribuer au rapprochement entre Centrale Paris et Supélec, ainsi qu’aux prémices de l’Université Paris Saclay.

En tant que Président de la SF2M (2011-2013), j’ai eu l’opportunité de participer au Comité d’Orientation National Métallurgie sous l’égide du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qui a conduit à la création de Réseau National de Métallurgie. A la même période, j’ai également participé au Comité de Préfiguration de la Plateforme de Recherche en Sidérurgie préparant la mise en place de MetaFensch.

Me trouvant un peu trop éloigné de la recherche, j’ai souhaité, en 2012, abandonner ces différentes responsabilités et reprendre une activité de recherche au sein du laboratoire MSSMat de Centrale. Un séjour de 6 mois comme Visiting Scientist au Department of Materials Engineering de l’Université de Colombie Britannique a été l’occasion de me retremper pleinement dans la recherche auprès des professeurs C.W. Sinclair, M. Militzer et W. Poole. Cette période m’a permis d’ouvrir le champ de mes recherches, en particulier dans l’application des ultra-sons laser pour le suivi de la microstructure des alliages métalliques. J’ai poursuivi ces travaux à mon retour, participant au développement de simulations numériques d’interaction entre les ultra-sons et les joints de grain afin d’envisager un suivi in situ de la recristallisation dynamique. En parallèle, j’ai aussi travaillé sur la déformation en tréfilage de fils perlitiques et sur leur comportement ultérieur en torsion, sur le suivi par magnétisme des transformations martensitiques induites dans les aciers inoxydables et les aciers à moyenne teneur en manganèse, ainsi que sur les évolutions de phase et la tenue mécanique de joints thermo-diffusés pour l’électronique.

Plus que jamais, la recherche est une œuvre collective qui mobilise des compétences variées et complémentaires. Je n’ai pu citer que quelques noms dans cette notice bibliographique, mais nombreux sont ceux avec qui j’ai eu plaisir à travailler et sans qui beaucoup de résultats n’auraient pas vu le jour. Je les associe pleinement à la reconnaissance qui m’est portée par la SF2M.

tous les lauréats depuis 1949

2021Jean-Hubert SCHMITTFrance
2020Christian REYFrance
2019Jacques JUPILLEFrance
2018Sybrand VAN DER ZWAAGPays-Bas
2017Clément SANCHEZFrance
2016Andreas MORTENSENSuisse
2015Francis DELANNAYBelgique
2014Denis GRATIASFrance
2013François MUDRYFrance
2012Yves BRECHETFrance
2011Michel RAPPAZSuisse
2010Christian COLLIEXFrance
2009David EMBURYCanada
2008Georges SAADAFrance
2007Jean-Claude LEHMANNFrance
2006Jacques LIVAGEFrance
2005Hervé BIAUSSERFrance
2003Germain SANZFrance
2002André ZAOUIFrance
2001Georges MARTINFrance
2000Dominique GIVORDFrance
1999André PINEAUFrance
1998Georges SLODZIANFrance
1997Bernhard ILSCHNERAllemagne
1996François GAUTIERFrance
1995Jean PLATEAUFrance
1994Pierre GUYOTFrance
1993Yves QUERE France
1992Dominique FRANCOISFrance
1991John J. JONASCanada
1990Gilles POMEY France
1989Michel WINTENBERGERFrance
1988Jacques FRIEDELFrance
1987Peter HAASENAllemagne
1986Yves ADDA et
Jean PHILIBERT
France
1985Raymond CASTAINGFrance
1984Jean-Alex MICHARDFrance
1983Donald McLEANRoyaume-Uni
1982Etienne BONNIERFrance
1981Charles CRUSSARDFrance
1980Alexander R. TROIANOUSA
1979André GUINIERFrance
1978Paul LACOMBEFrance
1977F; Deny RICHARDSONFrance
1976G. R. IRWIN USA
1975Paul BASTIENFrance
1974Rolland MITSCHEAutriche
1973René CASTROFrance
1972Uishi HASHIMOTOJapon
1971Henri MALCORFrance
1970Sir Nevil NOTTRoyaume-Uni
1969Henri de LEIRISFrance
1968Georges HOMESBelgique
1967Georges DELBARTFrance
1966Georgy KURDJUMOVURSS
1965Jacques POMEYFrance
1964Werner KOSTERAllemagne
1963Norman Percy ALLENRoyaume-Uni
1962Pierre JACQUETFrance
1961Henri THYSSENBelgique
1960Marc ALLARDFrance
1959Hermann SCHENCKAllemagne
1958Antonio SCORTECCIItalie
1957Georges CHAUDRONFrance
1956R. F. MEHLUSA
1955Pierre CHEVENARDFrance
1954A. F. WESTGRENSuède
1953Albert PORTEVINFrance
1952E. C. BAINUSA
1951E. N. da C. ANDRADE Royaume-Uni
1950René PERRINFrance
1949Carl BENEDICKSSuède