9 juin 2020 -
11 juin 2020 / PARIS

Congrès

38èmes Journées de Printemps

Fatigue et Fabrication additive

objectifs

Ces cinq dernières années ont été marquées par le développement massif des procédés de fabrication additive dans l’industrie, quels que soient les secteurs d’activités. Ces procédés mettent au défi le monde du dimensionnement au sens large, que ce soit les laboratoires académiques, centres de recherche ou bureaux d’étude industriels de par la méconnaissance des matériaux obtenus à la fois du point de vue de leur microstructure, typologies de défauts, états de surfaces ou états de contrainte résiduels post fabrication. L’impact des microstructures obtenues, des traitements thermiques, des éventuels procédés de parachèvement sur les propriétés en fatigue reste encore mal connu tandis que leur optimisation vis à vis de ces mêmes propriétés devient un enjeu majeur. En dehors des aspects purement matériaux, les procédés de fabrication additive ouvrent de nouvelles perspectives en termes de conception et de matériaux architecturés qui remettent en question les méthodes de dimensionnement usuelles, par exemple dans les domaines de caractérisations mécaniques, de changement d’échelle et de prise en compte des gradients des champs mécaniques. La compréhension et la maîtrise de tous ces aspects font appel à des domaines de compétence multidisciplinaires et nécessitent la mise en place de méthodologies expérimentales et numériques adaptées aux différentes échelles (de la microstructure à la structure) intégrant pleinement les aspects procédés. Ces journées aborderont les relations entre matière première, procédés additifs, microstructures et comportement en fatigue d’un point de vue expérimental et numérique. Il s’agira, depuis l’échelle de l’éprouvette jusqu’à celle de la structure de mettre en évidence de faire le point sur les effets, les apports et les risques de ces nouveaux procédés en termes de résistance à la fatigue, de présenter les méthodes actuelles pour répondre à ces nouveaux défis et de faire un état de l’art des avancées récentes et des challenges à venir. Tous les matériaux seront considérés (polymères, composites, métaux, etc.) dans les thématiques suivantes de la fatigue :

  • Caractérisation expérimentale de la microstructure et des défauts de volume (aspects 3D, observation in-situ, tomographie, MEB/MET, etc.) en lien avec les procédés additifs et leurs paramètres,
  • Impact de l’état de surface et de l’environnement sur l’amorçage et la durée de vie en fatigue (contraintes résiduelles, rugosité, traitements de surface et revêtements de surface, fatigue-corrosion…)
  • Matériaux à microstructure ou à gradient de propriétés contrôlés et impact sur le comportement en fatigue,
  • Approches numériques et expérimentales du comportement en fatigue des méta matériaux et matériaux architecturés
  • Méthodes numériques pour le dimensionnement en fatigue : état de l’art et perspectives

Tous les types de sollicitations cycliques sont envisagés (fatigue poly-ou oligocyclique, fatigue thermique, etc.). Des exemples d’applications industrielles illustrant les avancées permises par la fabrication additive sont particulièrement attendus.

Posters et travaux en cours

Une session poster est organisée au cœur de la conférence et les participants ont la possibilité de présenter un poster sur des études en cours dans les différents domaines de la fatigue. Les étudiants sont particulièrement encouragés à présenter leurs premiers résultats.

Prix Jacques Pomey

Ce prix sera décerné à l’issue de la conférence, à l’orateur de moins de 32 ans dont la présentation aura été la plus remarquable.

Appel à communication

Le premier appel à communication est disponible au téléchargement : JP2020-Appel1

évènement de la commission  « Fatigue »

organisateur

Mécamat
SF2M

date

9 juin 2020 -
11 juin 2020

Lieu

FIAP Jean Monnet
30 rue Cabanis, 75014 PARIS
France

Contacts

SF2M
28 rue Saint Dominique
75007 PARIS
Tél : 01 46 33 08 00
Fax : 01 46 33 08 80
courriel : secretariat@sf2m.fr

Date limite de soumission

20/12/2019