Méthodes micromécaniques pour l’étude de la durabilité mécanique des couches de surfaces

Mines Saint-Étienne

Personnes à contacter par le candidat

Guillaume. KERMOUCHE, kermouche@emse.fr

DATE LIMITE DE CANDIDATURE

30/09/2022

TÉLÉCHARGEZ L’OFFRE

L’objectif de ce travail de thèse est de développer de nouvelles méthodologies de mesure de la réponse micromécanique des couches de surface tirant exploitation du micro-usinage FIB pour la fabrication d’éprouvettes dédiées.

 

Résumé du travail :

  1. Développement des mesures de contraintes résiduelles dans les couches de surface. Le principe de la méthode consistera à mesurer le relâchement mécanique lors de l’usinage FIB via la corrélation d’images numériques en s’inspirant de la méthode FIB-DIC.
  2. Développement d’essais micromécaniques de type traction/compression alternée et fatigue à l’échelle des couches de surface. Ce travail sollicitera le dispositif micromécanique de Mines Saint-Etienne, dont les développements actuels permettent le déploiement d’essais à haute fréquence compatibles avec des sollicitations cycliques de type compression/traction/fatigue.
  3. Application à des couches de surface. L’objectif sera d’appliquer l’ensemble des méthodes développées sur des matériaux d’intérêt pour Manutech (couches blanches d’usinage /
    matériaux irradiés par laser femtoseconde/transformations tribologiques superficielles). Du point de vue académique, l’objectif sera d’étudier la corrélation entre l’état de contrainte résiduelle, la la microstructure et comportement de la matière en compression, flexion, traction et fatigue.

Obtenir plus d’info et postuler