Compréhension des interactions entre un HEA de la famille FeCrNiMn et du Pb ou Pb-Bi liquide : influence de la microstructure et des contraintes mécaniques

Master ou école d'ingénieur - 5 à 6 mois

UMET - Université de Lille

Personnes à contacter par le candidat

Ingrid Proriol Serre – ingrid.proriol-serre@univ-lille.fr

DATE DE DÉBUT SOUHAITÉ

01/03/2023

DATE LIMITE DE CANDIDATURE

11/01/2023

TÉLÉCHARGEZ L’OFFRE

Un alliage métallique ayant un comportement ductile à l’air peut devenir fragile lorsqu’il est sollicité en présence d’un métal liquide, c’est le phénomène de fragilisation par les métaux liquides (FML) qui n’est pas acceptable dans l’emploi de matériau en présence de métal liquide. Un des challenges dans le développement des réacteurs nucléaires de 4ième génération qui utiliseraient le Pb ou le Pb-Bi liquide est la tenue des matériaux de structure dans les conditions d’emploi notamment en température, sous irradiation, sous contrainte mécanique et donc en présence de Pb ou Pb-Bi liquide. Actuellement des nouveaux matériaux sont évalués pour leur tenue à la corrosion en présence de Pb ou Pb-Bi liquide, notamment des matériaux à haute entropie (HEA) et plus particulièrement de la famille des FeCrNiMn. Cependant ces matériaux montrent une sensibilité à la FML par le Pb-Bi. L’objectif de ce stage est de contribuer à la compréhension des interactions entre un HEA de la famille FeCrNiMn et du Pb ou Pb-Bi liquide pour comprendre cette fragilisation par les métaux liquides.