Développement de Couches minces nanocomposites conductrices de type P pour l’électronique flexible et transparente

laboratoires LMGP et SIMaP (Grenoble)

Personnes à contacter par le candidat

Deschanvres Jean-Luc , jean-luc.deschanvres@grenoble-inp.fr -
Muriel Braccini, muriel.braccini@grenoble-inp.fr -
Céline Ternon, celine.trenon@grenoble-inp.fr

DATE DE DÉBUT SOUHAITÉ

04/10/2021

DATE LIMITE DE CANDIDATURE

01/09/2021

TÉLÉCHARGEZ L’OFFRE

Afin de lever le verrou des couches semi-conductrices et conductrices transparentes de type-p pour des applications sur substrats thermiquement sensibles et/ou flexibles, la thèse vise à développer un concept innovant de matériau basé sur la réalisation d’un nanocomposite associant une matrice en couche mince d’un oxyde transparent semi-conducteur de type-p avec un nanonet, de sorte à augmenter les performances en terme de figure de mérite.

Profil et compétences recherchées :

Ingénieur/Master en sciences des matériaux. La personne recrutée devra présenter un goût et de bonnes aptitudes pour l’expérimentation, des compétences dans le domaine de la synthèse de matériaux et de leurs caractérisations. La maitrise des technologies standards de la microélectronique et une connaissance de la physique des semi-conducteurs serait appréciées.