Étude de flux pour la galvanisation des fils avec des alliages riches en Al et Mg

Poste d’Ingénieur d’études ou de Post-Doc - CDD 18 mois

Unité Matériaux et Transformations - équipe Métallurgie Physique et Génie des Matériaux - Université de Lille - Villeneuve d'Ascq

Personnes à contacter par le candidat

David Balloy (UMET) : david.balloy@univ-lille.fr -
Estelle Benjanin (ArcelorMittal) : estelle.bejanin@arcelormittal.com

DATE DE DÉBUT SOUHAITÉ

01/09/2021

TÉLÉCHARGEZ L’OFFRE

Contexte du poste

ArcelorMittal réalise la galvanisation à chaud de fils d’acier par leur immersion dans des bains d’alliages de zinc contenant également de l’aluminium et du magnésium. Ces deux derniers éléments visent à améliorer le comportement à la corrosion des fils galvanisés, cependant ils rendent difficile la galvanisation. Celle-ci doit donc se faire en deux passes (double trempage), l’une dans un alliage de zinc sans Al et Mg afin de déposer une première couche d’accroche et l’autre dans le bain Zn-Al-Mg qui donne la résistance à la corrosion finale.

Cependant, lors de la deuxième passe, le premier revêtement se redissout, ce qui entraine des modifications de la composition chimique du revêtement final. De plus, dans le zinc « pur », le fil de fer forme des intermétalliques qui affectent la résistance mécanique du revêtement final. Enfin, dans le but d’améliorer la productivité, ArcelorMittal souhaite réaliser cette galvanisation en une seule étape. Pour cela, il est nécessaire d’augmenter la mouillabilité et la réactivité de l’acier avec l’alliage Zn-Al-Mg par l’utilisation d’un flux spécial.

Mission du Post-Doc / Ingénieur d’étude

L’objectif du projet est de mettre au point un flux afin de permettre la galvanisation en une seule passe avec des alliages de zinc riches en Al et Mg.

Le travail de Post-Doc / Ingénieur d’étude sera :

  • De réaliser un état de l’art concernant les flux de galvanisation,
  • De comprendre le fonctionnement des flux en galvanisation et les besoins spécifiques des alliages de zinc riches en Al et Mg,
  • De définir des stratégies et de proposer des compositions avec potentiel intéressant,
  • De tester ces compositions en laboratoire et réalisant des essais de galvanisation.
  • D’effectuer une caractérisation des revêtements obtenus afin de vérifier leur aptitude au regard des exigences industrielles,
  • De rédiger des rapports d’avancement réguliers et de présenter les avancées aux partenaires.